Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Quelle cafetière?

Publié par

La cafetière joue un rôle essentiel dans l’obtention du goût du café et les rituels de consommation.

 

La cafetière à filtre en papier

La cafetière à filtre fut inventée au début du XIXème siècle. A l’origine, le filtre était en coton. Aujourd'hui en papier, il est recommandé de l'humidifier avant d’y placer la mouture, moyenne ou grosse.

 

La cafetière de type Cona

C’est une cafetière à pression d’air d’origine anglaise. Elle est composée de deux globes de verre qui sont reliés hermétiquement par un tube creux. On place le café moulu dans le globe supérieur, l'eau dans le globe inférieur. L'eau, chauffée au moyen d'une lampe à alcool, monte en température. L’air emprisonné dans le globe se dilate à son tour en obligeant l'eau à monter dans le globe supérieur. La température de celle-ci est alors de 85°. On retire la source de chaleur et l'eau, après filtration, retombe dans le globe inférieur.
C'est, de loin, la meilleure cafetière en filtration, qui donne des résultats excellents, voire supérieurs à l’expresso pour certains cafés fins, aux arômes subtils, comme le Blue Mountain ou le Macassar.

 

 

 

L’Ibrik : le café à la turque

Le café à la turque, obtenu par décoction est sans doute le plus ancien mode d’obtention du café. Dans un récipient (ibrik) ou une simple casserole, on place deux cuillères à soupe d’une mouture extrêmement fine, la même quantité de sucre en poudre et deux tasses d’eau froide.
Le récipient est placé sur le feu et le liquide porté à ébullition. On laisse en suite refroidir l’ensemble et on renouvelle l’opération 3 à 5 fois. Enfin, quelques gouttes d’eau froide précipitent le marc au fond. La liqueur obtenue est odorante, parfumée et forte.

 

 

La cafetière de type Mélior

On mélange la poudre de café et l'eau, on laisse infuser puis, à l'aide d'un piston, on pousse le marc vers le fond. Variante de la préparation en décoction, cette cafetière donne une liqueur de bonne qualité, mais qui reste trouble et épaisse.

 

La cafetière napolitaine

Elle fut en réalité inventée par un Français, Louis-Bernard Rabaud. Le café moulu est placé dans un filtre situé vers le milieu de la cafetière. L'eau se trouve dans le récipient inférieur. L'ensemble est placé sur une source de chaleur. Quand l'eau bout, la vapeur traverse la poudre de café et se déverse dans le récipient supérieur. C'est donc de l'eau à 100° que filtre le café : la liqueur aura un fort goût de brûlé. De plus ces cafetières sont généralement réalisées en métal de mauvaise qualité qui oxyde le café.

 

 

Les expressos ménagers

Il en existe une multitude sur le marché. Le principe est toujours le même. De l’eau pure, portée à une température d’environ 90 °est propulsée à travers le filtre par une pompe qui la soumet à une pression de 16 bars (pour les plus performantes). L’influence conjuguée de la chaleur et de la pression provoque l’extraction des substances aromatiques de la mouture et produit une émulsion qui donne sa couleur chamois à la crème.

 

123 Spresso

Propre, simple d’utilisation et rapide, elle fonctionne avec des doses de 7 grammes exactement qui composent une gamme riche et variée.

 

Source : www.malongo.com

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog